Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 07:38

sauvages.jpgAuteur : Melanie Wallace
Titre : 
Sauvages
Traduit de
:
l'anglais (Etats-Unis) par Brice Matthieussent
Éditeur
: Grasset
Collection
: Roman
1ère édition
:mars 2007
Nombre de pages
: 341
Édition de poche
: Livre de poche 31406 juin 2009
Lu
: 10 juillet 2008


Ce qu’en dit l’éditeur :
Aux confins de l'Ouest américain, peu après la guerre de Sécession, une petite garnison de soldats démobilisés vit à l'abandon sous les ordres d'un major mélancolique et tourmenté. Leur torpeur est secouée par l'arrivée de deux femmes arrachées aux Indiens. Si la première raconte les violences endurées, l'autre se terre dans un mutisme de mauvais augure pour la garnison. Premier roman.

Ce que j’en dis :
Dans un fort de l'ouest américain oublié des hommes, un groupe de militaires attend. Le ravitaillement n'arrive plus, les ordres restent vagues, les hommes tombent malades, meurent ou désertent. A leur tête le major Robert Cutter, un homme qui a baissé les bras et a renoncé à faire fonctionner ce fort ; la guerre de Sécession l'a meurtri, il passe son temps à écrire à sa femme et à déguster les bouteilles de Cognac qui lui restent. Et puis arrivent dans ce fort deux femmes qu'un détachement de soldats est allé reprendre aux indiens ; alors que l'une semble heureuse de retrouver la "civilisation", l'autre refuse ce retour.
Une histoire très forte qui doit beaucoup à ses personnages attachants. Le major Cutter est un homme dont on comprend l'amertume face aux ravages de la guerre et à l'absurdité de certains ordres de sa hiérarchie. Abigail, l'une des captives, a découvert enfin une forme de bonheur auprès des indiens et on l'arrache à sa vie, de cette vie ne lui reste qu'un cheval qui l'accompagne pas à pas. Autre figure centrale, celle du forgeron Cole qui, de par sa couleur de peau, est tenu à l'écart par les autres hommes, mais qui sait si bien deviner les pensées et les émotions des hommes et des bêtes. Et puis il y a aussi le docteur Matthews profondément humain , Red Gabriel le journaliste qui semble bien opportuniste et se révélera au fil de l'histoire, le lieutenant Hastings qui restera fidèle à son commandant et tentera par tous les moyens de le protéger.
Un livre à découvrir, on est porté par la force de l'histoire et des personnages .

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> Aujourd'hui, c'est une recrudescence de billets sur des romans sur l4ouest américain ... un de mes thèmes préférés (avec, en plus, l'époque que j'aime) ... ma LAL en prend un coup car voilà un<br /> titre de plus que je note :)<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Et si tu dois n'en choisir qu'un c'est celui-là, un gros coup de coeur pour moi quand je l'ai lu (pendant mon absence des blogs)<br /> <br /> <br />

Présentation

Bienvenue

Bienvenue sur le bloc-notes.
Vous y trouverez mes avis de lectrice, je reprends "en douceur" mes notes de lecture.
Et je vais essayer de publier des articles sur mes lectures pendant ma "pause blog", mais comme je souhaite les avoir à peu près dans l'ordre de lecture, ils vont apparaître progressivement entre mai 2008 et septembre 2009.
Bonne visite à tous !

Index des auteurs
Index des titres

Recherche

.

© pour la majorité des images : Amazon.fr, bibliosurf.com et Allociné.fr

Archives

.

Mon profil sur Babelio.com