Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 07:54
 

Auteur : Sheridan, Peter
Titre : La guerre des légumes
Traduit de : l'anglais (Irlande)
par Sylvie Schneiter
Éditeur : Lattès
1ère édition : août 2006
Nombre de pages : 405
Édition de poche : livre de poche, avril 2008
Lu : 5 août 2008

Ce qu’en dit l’éditeur :
Un dimanche soir, la paix et la sérénité du couvent Le Bon Berger à Dublin sont troublées par l'arrivée d'une femme tatouée et pesant près de 120 kilos, Philo. Celle-ci, qui a fui le domicile conjugal, réussit à se faire accepter par les religieuses et va montrer qu'elle a beaucoup d'amour à donner. Cependant, un secret la hante depuis des années.

Ce que j’en dis :

Un soir, Philo se présente à la porte d'un couvent à Dublin, elle demande à être hébergée car elle est seule et sans logement.
Mais elle a un peu transformé la réalité, en fait elle vient de quitter son mari et ses cinq enfants, elle ne veut plus de cette vie avec un homme qui la bat et dépense tout l'argent en alcool, elle a l'impression, justifiée, de reproduire la vie de ses parents, jusque dans les kilos qu'elle accumule comme sa mère.Pourtant cette histoire n'est nullement larmoyante car Philo est une femme pleine d'énergie et de joie de vivre, elle évite de s'apitoyer sur son sort. Dans ce couvent qui l'accepte elle va se lier d'amitié avec Sœur Rosaleen, ensemble elles prendront en charge tout un groupe de retraités, ceux qui faisaient vivre ce quartier populaire de Dublin , celui des docks aujourd'hui presque abandonnés.
Et puis il y a la famille de Philo, un mari qu'elle a aimé, et aime peut être encore, de jeunes enfants qui ont besoin d'elle et des aînés qui vont entrer dans une vie d'adulte; elle reste une mère aimante même si elle les a quittés. Cependant cette femme a ses propres blessures, plus anciennes, qui menacent de remonter à la surface, et il lui faudra sans doute en affronter le souvenir un jour.
Sur des sujets graves ce livre est un bonheur car il est porté par l'énergie et la profonde humanité de Philo.

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 07:39
Auteur : Nuala O’Faolain
Titre :
Best love Rosie
Traduit de
:l'anglais  (Irlande) par Judith Roze
Éditeur
: Sabine Wespieser
1ère édition
: 25 août 2008
Nombre de pages
: 600
Genre
:Hymne à la vie

Lu
: janvier 2009

 

Ce que j’en dis :
Un livre troublant, émouvant, drôle et triste.  Un livre qu’on n’oublie pas, comme Rosie son personnage central.
Rosie a 55 ans, elle a choisi une vie d’errance dans des postes forts divers, un peu partout dans le monde. Elle a préféré vivre et aimer sans attache et sans enfant, avec des relations amoureuses qu’elle n’a jamais laissé  devenir routinières. Mais, à la fin de l’un de ses contrats, elle décide de rentrer chez elle, à Dublin en Irlande, pour rejoindre sa tante Min qui l’a élevée. Min était très jeune, 15 ans, quand  elle s’est occupée de cette enfant au décès de sa mère. Le père de Rosie, lui aussi malade, décédera quelques années plus tard.
Notre narratrice rentre donc à Dublin auprès de Min, seule, silencieuse petite femme qui trompe sa déprime au pub chaque soir.
Rosie, quant à elle retrouve une ville qu’elle a quitté il y a longtemps, et ceux qui furent ses amis ici. Tess, célibataire comme elle, Peg qui s’occupe d’un père grincheux. … Elle renoue des liens avec un ami d’enfance parti aux États-Unis. Cela lui donnera l’occasion d’un voyage outre Atlantique qui conduira nos deux femmes bien loin de leur quotidien.
Ce livre est à la fois une interrogation sur le temps qui passe, sur les choix de vie, sur l’amour, le désir, les non dits… sur la place de chacun dans le monde et dans la vie, sur l’équilibre à trouver, l’harmonie et l’espoir. Un texte d’autant plus vibrant et fort que c’est le dernier écrit par Nuala O’Faolin, et c' est un texte d’espoir. On ressent facilement une empathie pour cette femme  étonnante,  agaçante, mais tellement attachante et vivante. Car, malgré son corps vieillissant, elle reste une femme animée des mêmes passions qu’à 20 ans.

ofaolainnuala

Nuala 0’Faolain

(1940- 2008)

Partager cet article
Repost0

Présentation

Bienvenue

Bienvenue sur le bloc-notes.
Vous y trouverez mes avis de lectrice, je reprends "en douceur" mes notes de lecture.
Et je vais essayer de publier des articles sur mes lectures pendant ma "pause blog", mais comme je souhaite les avoir à peu près dans l'ordre de lecture, ils vont apparaître progressivement entre mai 2008 et septembre 2009.
Bonne visite à tous !

Index des auteurs
Index des titres

Recherche

.

© pour la majorité des images : Amazon.fr, bibliosurf.com et Allociné.fr

Archives

.

Mon profil sur Babelio.com